2 – Le son

Atelier participatif – SON – Méthode et adaptation

Le matin commence par un entretien avec Mme Lecorre, 1ère adjointe, pour 2 étudiants du groupe son, tandis que l’autre partie du groupe se lance dans la préparation  de l’atelier participatif de l’après-midi. Après debriefing collectif, il est décidé de présenter différentes pistes de réflexion sur des grandes nappes format A1. Les étudiants prévoient : 1 temps d’accueil et brise-glace où chacun se présente et exprime ses besoins, 1 présentation des 4 pistes : parcours/ballade dans la nature autour du son; dispositif de plein air saisonnier dans un champs; réinvestir les lieux existants et s’inscrire dans le réseau des cafés/concerts/culture; Créer un lieu du son en centre bourg. L’idée est de présenter chaque piste autour d’une table et que les participants autour et debout écrivent leurs réactions positives sur un post-it vert, et négatives sur un post-it rose, qu’ils collent autour des propositions.

Les participants arrivent (directeur du conservatoire départemental de Guéret, membres de la Chorale Alisancia, de l’association Lire à Auzance, 3 artistes musiciens) au total 9 personnes s’assoient sur des chaises disposées en demi cercle par les étudiants tandis que restent debout en face. Très vite se pose le problème du bruit ambiant et la position déséquilibrée entre des étudiants debouts et des habitants assis. Le groupe se réadapte rapidement pour que tout le monde soit au même niveau. Le système des réactions par post-it fonctionne bien et donne la parole à ceux qui n’ont pas forcément envie de prendre la parole. Le résultat de l’atelier est très productif dans les échanges avec les habitants.

Les matériaux collectés sur les nappes sont aussi directement présentable au second atelier de travail avec les élus.

Enquête de terrain – Atelier Son – Mardi 14 février

Hier soir Camille a rejoint l’équipe et ce midi Iris.

Ce matin, l’équipe s’est divisée en 2 pour le micro-trottoir sur le marché et la ballade urbaine.

L’enquête de terrain sur le marché est un peu compliquée en période creuse et froide avec peu de commerçants et peu d’habitants solliscités par beaucoup de groupes en même temps. Alexandre et Camille réussissent à interroger une dizaine de personnes, ce qui est une belle performance.

En parallèle, Mathilde et Sophie se sont promenées pour repérer les sons d’Auzances. Au retour, elles se posent la question de savoir comment elles vont exploiter ces résultats. Nous discutons sur ce point. Pour ma part il me semble intéressant d’avoir pris le temps de silloner la ville pour pouvoir éventuellement repérer ultérieurement des lieux intéressants pour un lieu de la culture.

En début d’après-midi les interventions de Patrick Chotteau de la Mission Interministérielle pour la Qualité des Constructions Publiques- MICQP (http://www.miqcp.gouv.fr) et de Gérard Bono, directeur de la scène nationale d’Aubusson (http://www.snaubusson.com), ont été très intéressantes pour réflechir sur le thème du son et de la musique.

Le groupe a profité de la présence de Gérard Bono pour lui demander de cartographier les lieux où la scène d’Aubusson a organisé des évènements.

>>> Une évidence apparaît aujourd’hui est qu’il ne faut pas considérer Auzance de manière autonome, mais dans le maillage serré de l’ensemble des initiatives et activités culturelles déjà présentes sur le territoire autour d’Auzances.

Atelier de travail sur la méthodologie thématique SON – Lundi 13 février

A l’atelier SON, participent Mathilde, Alexandre, Sophie, nous attendons Camille et Iris qui arrivent demain. Au premier atelier de travail du groupe thématique sur le SON, a été discuté la méthode avec laquelle le groupe va récolter des informations sur les pratiques culturelles autour du son:

Mardi matin: 

– Micro trottoir au marché et auprès des commerçants avec un questionnaire qui permette de définir ce que représente le SON pour les habitants d’une manière plus large que la musique et une cartographie des sons agréables/désagréables à Auzances. 2 étudiants

– Balade urbaine et sonore : 2 étudiants font une promenade sensible dans la ville afin de reprérer des sons agréables, désagréable, caractéristiques d’Auzances. La balade est cartographiée, des lieux spécifiques sont pris en photos, le son est enregistré

Mardi après-midi : 

– Enquête auprès des commerçants comme le café et la pizzeria, pour comprendre s’ils ont dejà des associations avec des musiciens et des initiatives qui pourraient entrer en résonnance avec des actions comme «bistrots d’hiver» menées sur le territoire autour d’Auzances – 2 étudiants

– Entretien avec Anne Lemeunier (en collaboration avec le groupe des arts vivants) commédienne, chanteuse et pédagogue.

Atelier participatif sur le thème du SON

L’atelier participatif sur le thème du SON se déroulera le mercredi 15 février 2017 de 13H30 à 15H30 à l’école de musique (à confirmer selon le nombre de participants). Ce premier atelier a pour but de rassembler les réflexions des participants et d’élaborer des hypothèses de travail.

Un second atelier  se déroulera le jeudi 16 février 2017 de 14h à 16h à la salle des fêtes : atelier de co-conception.

Il est possible de s’inscrire sur la page contact en précisant bien le thème et le jour, ou auprès d’Isabelle Genyk (formulaire de contact)

Isabelle Genyk, responsable du thème de travail sur le SON

mucisien