6 – Les collaborations sur le territoire

Collaborer, c’est construire ensemble. Restitution du mercredi soir aux élus

Les étudiants ont présenté aux élus leurs premières conclusions. Pour le groupe qui travaille sur les collaborations, il s’agit de présenter la définition du thème par les habitants puis de commenter les échanges qui ont eu lieu.

Collaborer, c’est construire ensemble, partir d’un rêve partagé et de démarches de solidarité. On regrette néanmoins le peu de collaboration à Auzances tout en saluant les actions en cours comme celles de la bibliothèque.

Les discussions sur le marché ont révélé des situations d’isolement ou de manque de solidarité. Dans ce contexte la notion de « culture » parait loin des préoccupations premières. Faudrait-il parler de « loisirs » pour élargir le sens associé aux pratiques de tout le monde ?

ws_mdef_rt_2017_02_15_0570

Un constat est assez partagé : il manque des espaces d’échanges entre associations et entre générations (et plus largement entre personnes qui désirent faire des rencontres). Par ailleurs, les porteurs de projet ne savent pas toujours vers qui se tourner pour les réaliser.

Les vitrines abandonnées pourraient offrir des espaces de communication : elles sont dans l’espace public et donne une image « délaissée » d’Auzances.

L’arrivée du site internet de la commune correspond à une demande importante des habitants quant au partage d’informations.

Les collaborations sur le territoire : derniers rendez-vous avant la synthèse

Après un premier temps de mise au point sur les informations rassemblées la veille et la préparation de la suite de la journée, le groupe a rencontré les collégiens. La possibilité de projets intergénérationnels a été évoquée : pourquoi pas un jardin partagé ?

L’après-midi a été consacré à un atelier collectif. Les participants ont été invités à se présenter en se positionnant le long d’une ligne selon le nombre d’associations dans lesquelles ils sont impliqués.

ws_mdef_rt_2017_02_15_0444

L’atelier participatif a permis de revenir sur la définition des collaborations et les formes qu’elles peuvent prendre.

cof

Le dernier temps de la journée a été dédié à la préparation de la restitution du soir devant les élus du conseil municipal. Il s’agit de synthétiser les idées fortes. Si la notion de collaboration renvoie à l’idée de solidarité, de partage et de transmission, elle contient aussi des aspirations et des rêves. Pour ce qui est d’Auzances, malgré une « porte qui s’ouvre » quant aux dynamiques en cours, on ressent très fortement un sentiment de dévalorisation et de vide culturel.

cof

Des axes forts du projet culturel pourraient alors être de mettre en relation les initiatives existantes et de développer des animations, par exemple dans les vitrines.

cof

Quelles visions des collaborations sur le territoire ?

Les étudiants de la thématique des collaborations sur le territoire

Le groupe est constitué de deux étudiantes en architecture Amandine Fitte-Duval (architecture et ingénierie) Gabrielle Grasnick (architecture), et de trois étudiants en design Anaïs Alusse (design graphique), Alain Tanguy (design d’espace) et Fanny Bayle (design produit).

Enquête sur le marché, mardi matin

La matinée du mardi a été consacrée en partie à la rencontre des usagers du marché : des habitants, des commerçants et producteurs ont été interviewés sur le mode du micro-trottoir. Pour les producteurs il y a un enjeu d’entraide car leur activité peine à survivre. La culture ne semble pas toujours prioritaire face à au déficit d’équipement médical par exemple. Les habitants rencontrés sur le marchés sont intéressés par les loisirs et les sorties. On évoque aussi le partage de savoir-faire, le jardinage, les débats et conférences. Certaines personnes âgées parlent de leur sentiment d’isolement et du besoin de se rencontrer et d’échanger.

final62

Deux gendarmes ont évoqué leurs activités sportives notamment et leur intérêt pour différentes formes de collaboration. En conclusion, les étudiants notent que la place est un lieu de rencontre qui peut être très convivial si une animation y est prévue.

3

Rencontre à la bibliothèque

Ce rendez-vous a notamment permis de rencontrer la présidente de Lire à Auzances dont les activités s’organisent autour d’animation pour les jeunes publics et des « causeries ». La responsable de la bibliothèque raconte quant à elle le déménagement, ce qui a favorisé le développement des activités et surtout de la fréquentation puis des horaires d’ouverture. À cette occasion une personne a été recrutée pour gérer la bibliothèque. Aujourd’hui, un projet de coin presse et café est en train de germer pour apporter un peu de convivialité. La rencontre avec Pierre Bessaguet, qui a créé l’association du Chemin des artistes a permis d’évoquer les balades artistiques organisées durant quelques années. Pour lui, il serait intéressant de repérer un lieu à rénover pour en faire un lieu d’exposition plus grand que celui de la bibliothèque, bien qu’il réponde tout de même aux besoins de la commune en matière d’exposition.

Entretiens, mardi après-midi

L’après-midi du mardi a permis de réaliser plusieurs entretiens dont avec Viviane Olivier responsable de la bibliothèque départementale. Une de ses missions est d’accompagner les bibliothèques communales. Pour elle, une bibliothèque est un lieu de vie, un outil de lien social et culturel. On observe l’expérimentation de bibliothèques-tiers lieux qui croisent diverses activités.

Le groupe a également rencontré avec Jean-Claude Boutet, vice-président du comité de jumelage avec l’Allemagne. Pour lui, afin de favoriser l’accès à la culture, il faudrait l’associer à des lieux conviviaux et avec des activités variées. Collaborer, c’est ainsi faire des choses ensemble, par exemple entre générations.

4

Et enfin, les entretiens se sont terminés avec la rencontre d’une animatrice du syndicat d’initiative. Pour elle, il est aujourd’hui difficile de toucher les gens avec des projets culturels. L’important est surtout de créer des moments de rencontre autour d’activités qui sont des prétextes à l’échange et la discussion, par exemple trier des bouchons pour le recyclage, réaliser des fleurs de papier pour le carnaval.

À plusieurs reprises dans les entretiens, il est évoqué qu’Auzances pourrait avoir une salle de cinéma dont les habitants participeraient à la programmation. On note que les activités régulières sont plus facilement repérées.

Ateliers participatifs sur le thème des collaborations sur le territoire

Deux ateliers participatifs sont prévus sur le thème des collaborations sur le territoire.

  • Le premier se déroulera le mercredi 15 février 2017 de 14h à 16h à la salle des fêtes : atelier d’exploration des possibles.
  • Le second se déroulera le jeudi 16 février 2017 de 14h à 16h à la salle des fêtes : atelier de co-conception.

Il est possible de s’inscrire sur la page contact en précisant bien le thème et le jour, ou auprès d’Élise Macaire (formulaire de contact).

logo-collaborations